Nos engagements

En septembre 2015, les Sustainable Development Goals (SDG), qui avaient été arrêtés lors du sommet de Rio+20, ont été adoptés par l’Assemblée générale de l’ONU avec l’Agenda 2030 de Développement durable. Ces 17 SDGs, liés à 169 objectifs doivent former un plan d’action afin de libérer l’humanité de la pauvreté et de remettre la planète sur la voie de la durabilité.

La Bourse aux dons est un outil performant qui apporte l’efficacité, la transparence, et garantit une bonne gestion des échanges. Elle s’inscrit la logique de durabilité commune aux SDGs de l’ONU. Ces objectifs reflètent trois dimensions du développement durable: les aspects social, économique et environnemental. 

Le social

La plateforme veut contribuer à offrir aux plus démunis des produits frais et variés en mettant en place une relation sécurisée entre les donateurs de denrées et les organisations d’aide alimentaire qui se chargent de les collecter et de les redistribuer.

L’économie

Une bonne gestion des invendus alimentaires peut être une source d’économie lorsque les invendus sont donnés au secteur de l’aide alimentaire : réduction du coût de traitement des déchets pour les uns, réduction des coûts d’achat pour les autres.

L’environnement

En facilitant l’échange des invendus alimentaires, la plateforme contribue à réduire l’empreinte environnementale du système alimentaire : moins de déchets, moins de gaspillage de nourriture et de ressources naturelles.

Nos priorités

Alors que nous traversons une crise alimentaire, c’est avec fierté que la Bourse aux dons est engagée dans la lutte contre le gaspillage et les pertes alimentaires. Plus particulièrement, elle s’engage à soutenir les objectifs mondiaux de l’élimination de l’insécurité alimentaire (SGD #2), ainsi que de réduire de moitié les déchets alimentaires (SDG #12.3) d’ici 2030.

#2. Faim « zéro »

« 2. Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable. »

En Belgique, des milliers de personnes se tournent vers des aides pour satisfaire le besoin élémentaire de s’alimenter. En 2018, les organisations d’aide alimentaire ont distribué de la nourriture à environ 160.000 personnes. Si on ajoute les vivres donnés par les CPAS, le nombre de bénéficiaires atteint 300.000 personnes.

Ce que fait la Bourse aux dons

Grâce à sa plateforme, la Bourse aux dons contribue à la lutte contre l’insécurité alimentaire et l’exclusion en Belgique en facilitant des dons alimentaires entre les entreprises alimentaires disposant d’invendus (les donateurs) et les organisations d’aide alimentaire à la recherche de dons (les receveurs). À l’heure actuelle, nous parlons de plus de 9.000.000 de repas distribués grâce à la plateforme de la Bourse aux dons !

#12. Consommation et production responsables

« 12.3. D’ici à 2030, réduire de moitié à l’échelle mondiale le volume de déchets alimentaires par habitant au niveau de la distribution comme de la consommation et réduire les pertes de produits alimentaires tout au long des chaînes de production et d’approvisionnement, y compris les pertes après récolte. »

Alors que 20% de la nourriture produite en Union Européenne est perdue ou gaspillée, quelque 36 millions de personnes ne peuvent se permettre un repas de qualité. Selon la FAO (Food and Agriculture Organization), la perte alimentaire en Belgique globale est évaluée à 3,6 millions de tonnes par an, soit en moyenne 345 kg de nourriture par an et par personne.

Ce que fait la Bourse aux dons

C’est dans ce contexte que grâce à la précieuse collaboration de son réseau de donateurs, la Bourse aux dons a permis de faciliter un grand nombre de dons et d’empêcher pas moins de 4.012 tonnes de denrées parfaitement consommables d’être gaspillées.