Trop de nourriture perdue en Belgique

Quelques chiffres

shutterstock_156586097De l’agriculteur au consommateur, chaque maillon de la chaîne alimentaire est marqué par des pertes.

Au total, ce sont près de 3,6 millions de tonnes de nourriture qui sont gaspillées chaque année en Belgique ! (Source : FAO)

Le consommateur est responsable de 42% du gaspillage car il achète davantage de denrées que ce dont il a vraiment besoin. Les entreprises de production sont responsables quant à elles de 39% du gaspillage global. Finalement, les restaurants et les distributeurs participent respectivement à hauteur de 14% et de 5% de ces pertes. (Source : FAO)

En parallèle, les demandes d’aide alimentaire ne cessent d’augmenter; aujourd’hui plus de 240.000 personnes dépendent directement de l’aide alimentaire pour subvenir au quotidien.

Un bras de levier important

shutterstock_170431640Les entreprises alimentaires, comme tous les commerçants, sont tenues de respecter un cadre législatif contraignant et de respecter les normes d’hygiène et de sécurité sanitaire de l’AFSCA. Elles doivent par exemple assurer le respect de la chaîne du froid des produits frais, et beaucoup de produits, comme les poissons, crustacés ou pâtisseries fraîches, font l’objet d’un encadrement sanitaire très précis.

Les entreprises alimentaires représentent cependant un bras de levier important pour influer sur le comportement de ses clients en communiquant sur une politique anti-gaspillage active au sein de leurs établissements. Elles disposent aussi d’une logistique et d’un stock importants, et peuvent donc pratiquer le don alimentaire plus facilement que des particuliers.

La Bourse aux dons se présente dès lors comme un outil de gestion efficace pour permettre aux entreprises alimentaires de céder leurs dons aux acteurs de l’aide alimentaire de manière transparente et sécurisée.